Rudi Petit-Jean, directeur de Sligro-ISPC Belgique

Rudi Petit-Jean, directeur de Sligro-ISPC Belgique

Le 15 octobre, Rudi Petit-Jean deviendra le nouveau directeur de Sligro-ISPC Belgique.  Il sera responsable de l’intégration d’ISPC qui a été reprise plus tôt cette année et du développement du réseau d’agences Sligro-ISPC.

Il reprend les rênes d’Ivan Sabbe

 « En tant que directeur de l’enseigne Gamma en Belgique, Rudi Petit-Jean a fait grimper le nombre de magasins de la chaîne de 34 à 86 ces 20 dernières années.  Cette expérience cadre parfaitement dans les projets de Sligro Food Group Belgium », précise l’entreprise de service alimentaire dans un communiqué de presse.  En tant que directeur de Sligro-ISPC, Petit-Jean fera partie de l’équipe dirigeante de Sligro Food Group Belgium.  Au sein de cette fonction, il reprendra les responsabilités d’Ivan Sabbe qui était resté au poste de directeur après l’acquisition d’ISPC.


La nouvelle n’est pas seulement une surprise : hier sur notre site internet, l’expert retail Jorg Snoeck avait prédit que Rudi Petit-Jean serait capable d’opter pour sa seconde grande passion, l’alimentation.


 
« Un beau choix tout à fait logique »

Le passage du monde du bricolage vers celui de l’alimentation est-il synonyme de choc culturel ?  Nous avons posé la question à une personne qui a suivi le parcours inverse.  « Lorsque je travaillais chez Unilever Food Solutions, Sligro était un de mes clients », explique Dieter Struye, general manager chez Brico.  « Il y a des similitudes.  Tel des consommateurs qui sont très impliqués dans le bricolage – bien plus que dans les courses de ménage quotidiennes – il existe des chefs qui sont préoccupés par les produits alimentaires qu’ils utilisent.  Certes, le modèle économique est différent : DHZ est du ‘slow moving’, les achats alimentaires se font de manière quotidienne.  C’est là que se situe le défi.  Mais j’estime qu’il s’agit d’un beau choix qui est tout à fait logique.  De plus, Rudi a acquis de l’expérience dans une organisation Benelux. »


C’est ce que confirme également Eddy Priem qui a collaboré avec Rudi Petit-Jean pendant des années : « Rudi est un véritable bricoleur dans l’âme.  Je le connaissais déjà lorsqu’il a transformé son premier appartement et sa première maison.  Il est imprégné par le bricolage.  Mais c’est également un véritable foodie, un vrai épicurien.  Celui qui a eu la chance d’être invité à sa table, sait qu’il cuisine à merveille.  Qu’est-ce qui pourrait donc mieux lui convenir qu’une entreprise alimentaire ?  De plus, il est habitué aux différences de cultures de gestion entre les Pays-Bas et la Belgique.  Il va certainement y arriver chez Sligro ! »