SABMiller souhaite vendre Grolsch et Peroni

SABMiller souhaite vendre Grolsch et Peroni

Contre toute attente, SABMiller souhaite revendre les marques de bière Grolsch et Peroni.  L’entreprise a pris cette décision pour aller à l’encontre des problèmes de concurrence qui découlent de sa fusion avec AB Inbev.

 

La valeur de Grolsch a baissé

Des entreprises intéressées se sont fait connaître, dont notamment le groupe de boissons irlandais C&C, l’Américain Molson Coors et le Néerlandais Heineken.  SABMiller avait déjà conclu un accord avec Molson Moors, qui, pour un montant de 11 milliards de dollars (10,4 milliards d’euros), obtient le contrôle complet de la joint-venture Millers Coors.

 

Selon des experts, SABMiller aura du mal à récupérer l’investissement fait en 2008 pour racheter Grolsch.  A l’époque, SABMiller avait payé 816 millions de dollars (771,5 millions d’euros) à la famille Groen pour cette reprise.  Depuis, la marque de bière n’a que très peu progressé.

 

« Lorsque SABMiller a racheté la bière néerlandaise, je pensais que la marque Grolsch allait été déployée à l’international.  Cela n’a jamais été le cas.  La bière Grolsch a été utilisée par SABMiller pour introduire des marques comme Pilsener Ursquell et Peroni sur le marché néerlandais.  J’ai toujours trouvé cela dommage », précise l’analyste Gerald Rijk au journal Telegraaf.  La part de marché de la marque a également reculé aux Pays-Bas

Tags: