SABMiller souhaite vendre Grolsch et Peroni

SABMiller souhaite vendre Grolsch et Peroni

Contre toute attente, SABMiller souhaite revendre les marques de bière Grolsch et Peroni.  L’entreprise a pris cette décision pour aller à l’encontre des problèmes de concurrence qui découlent de sa fusion avec AB Inbev.

 

La valeur de Grolsch a baissé

Des entreprises intéressées se sont fait connaître, dont notamment le groupe de boissons irlandais C&C, l’Américain Molson Coors et le Néerlandais Heineken.  SABMiller avait déjà conclu un accord avec Molson Moors, qui, pour un montant de 11 milliards de dollars (10,4 milliards d’euros), obtient le contrôle complet de la joint-venture Millers Coors.

 

Selon des experts, SABMiller aura du mal à récupérer l’investissement fait en 2008 pour racheter Grolsch.  A l’époque, SABMiller avait payé 816 millions de dollars (771,5 millions d’euros) à la famille Groen pour cette reprise.  Depuis, la marque de bière n’a que très peu progressé.

 

« Lorsque SABMiller a racheté la bière néerlandaise, je pensais que la marque Grolsch allait été déployée à l’international.  Cela n’a jamais été le cas.  La bière Grolsch a été utilisée par SABMiller pour introduire des marques comme Pilsener Ursquell et Peroni sur le marché néerlandais.  J’ai toujours trouvé cela dommage », précise l’analyste Gerald Rijk au journal Telegraaf.  La part de marché de la marque a également reculé aux Pays-Bas

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Back to top