Sainsbury’s ouvre son premier magasin sans caisse

Foto: Sainsbury's

La chaîne de supermarchés britannique Sainsbury’s a ouvert son premier magasin sans caisse. Le client y scanne lui-même ses courses et paie à l’aide de son smartphone. Plus besoin de passer à la caisse.


Aucune caisse

Sainsbury’s peut se targuer d’être le premier retailer britannique à disposer d’un magasin sans caisse. Dans ce magasin de proximité situé  à Holborn Circus à Londres les caisses ont fait place au self-scanning mobile : grâce à l’app SmartShop, les clients peuvent y scanner et payer leurs courses via leur smartphone et ensuite quitter le magasin en scannant un code QR.


Ce système est déjà appliqué dans différents supermarchés chez nous et à l’étranger, notamment dans certains magasins Spar en Belgique, chez AH to Go et depuis peu dans un point de vente Fresh Atelier de Delhaize à Bruxelles. Les clients y ont généralement le choix entre une caisse traditionnelle ou le système mobile. Au Royaume-Uni par contre c’est la première fois que toutes les caisses ont été bannies.


Test durant trois mois

Toutefois pour les clients qui préfèrent payer cash ou qui ont des questions, un helpdesk est prévu dans la zone du check-out. Mais il ne s’agit pas d’un magasin sans personnel, souligne Sainsbury’s, qui ajoute que désormais les employés auront plus de temps pour aider les clients et pour approvisionner les rayons. Le concept sera testé durant trois mois. Si à l’issue de cette phase d’essai une caisse physique s’avère nécessaire, l’enseigne en réinstallera.


Depuis l’ouverture du premier Amazon Go aux Etats-Unis en 2018 et suite aux rumeurs selon lesquelles le concept s’installerait également au Royaume-Uni, Sainsbury’s s’est penché sur les systèmes sans caisse. Depuis la chaîne a lancé les premiers paiements mobiles in-app dans ses magasins. Cette technologie est désormais utilisée dans huit magasins de proximité à Londres.


Innovation chez Argos

Argos, la formule non-food du groupe, elle aussi, innove : l’enseigne a ouvert son premier magasin de retrait à Dulwich à Londres, rapporte Internet Retailing. Les shoppers y feuillètent l’offre et paient leurs achats via une tablette, après quoi ils peuvent venir enlever leur commande dans un nouveau type d kiosque de retrait. Pour les clients désirant payer cash ou avec la carte, les caisses restent présentes.


« Grâce au lancement de près de 300 points de retrait Argos dans les supermarchés Sainsbury’s, nous faisons en sorte qu’il soit plus facile et pratique pour les clients de faire davantage de courses sous un seul toit. Nous continuons de tester de nouveaux formats innovants et avec le lancement de notre premier magasin digital en libre-service nous offrons aux shoppers un mode de paiement plus rapide et donnons à nos collègues plus de temps pour servir et aider les clients. Nous sommes impatients de savoir ce qu’ils pensent de cette innovation », commente le CEO John Rogers.