Spar Retail change de nom et de logo

Spar Retail change de nom et de logo

Spar Retail, la branche de franchise de Colruyt Group, change de logo et a été rebaptisé Retail Partners Colruyt Group, nom qui traduit mieux les activités actuelles du groupe qui outre les magasins Spar livre aussi d’autres magasins indépendants.

« Bien plus que Spar »

Retail Partners Colruyt Group réunira désormais toutes les activités du groupe relatives aux indépendants. « Aujourd’hui nous approvisionnons environ 410 magasins », indique le directeur général Dirk Depoorter. « La collaboration avec les entrepreneurs Spar est la plus développée et représente environ la moitié des magasins. L’autre moitié regroupe des magasins Alvo, des Mini Markets indépendants et des petits commerces. »


« De plus, en tant que partenaire, nous mettons à disposition des indépendants toute une série d’outils leur permettant  de démarrer et de développer leur commerce. Le nom Spar Retail ne reflétait donc plus l’ensemble de nos activités. »


Au travers de ce changement de nom Colruyt Group souhaite également marquer son engagement à long terme envers ses partenaires indépendants. Dirk Depoorter : « Le fait que Colruyt Group associe délibérément son nom à cette activité, est un signal important tant pour notre organisation que pour les entrepreneurs indépendants. Cela prouve que le groupe croit en cette collaboration et souhaite la développer. »


Ce nouveau nom vise également à transmettre un message sous-jacent :  « Nous sommes ouverts à différents types de collaboration avec des indépendants. Les entrepreneurs qui ne se sentent pas bien dans leur formule, peuvent s’adresser à nous. »

 

Nouveau logo, aussi pour les magasins Spar

Outre le nom, le logo et le style changeront également : « Trois signes rouges, qui rappellent des oies volant en formation », explique Dirk Depoorter. « Elles se relaient mais suivent toujours le même cap. C’est ainsi que nous voulons collaborer. Les trois signes représentent l’entrepreneur indépendant, le consommateur et Retail Partners Colruyt. »


Afin de différencier les magasins Spar de Colruyt Group des points de vente Spar du groupe Lambrechts, l’autre détenteur de la sous-licence Spar en Belgique, Colruyt a opté pour un nouveau logo Spar, qui apparaîtra tant sur les façades que dans la communication.


Dans les semaines et mois à venir le nouveau logo s’installera progressivement dans le paysage retail.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Metro : légère croissance en 2016/2017

20/10/2017

Selon un rapport provisoire, le chiffre d’affaires de l’allemand Metro a progressé de 1,6% durant l’exercice comptable  2016/2017. Sur base comparable il est également question d’une croissance, bien que minime. Metro se dit satisfait.

Le mauvais temps affecte les ventes de glace d’Unilever

19/10/2017

Durant le trimestre écoulé le géant anglo-néerlandais des produits de grande consommation Unilever a vu ses ventes de glace chuter de 6,7% en Europe. En cause : la météo défavorable durant l’été.

Danone modifie la structure de son management

19/10/2017

Le géant français des produits laitiers Danone a décidé de modifier la structure de son management. Désormais l’actuel directeur général Emmanuel Faber combinera sa fonction avec celle de président du conseil d’administration.

Troisième trimestre difficile pour Carrefour

18/10/2017

Les résultats trimestriels publiés par Carrefour ce mercredi soir illustrent les grands défis à relever par le nouveau CEO et son équipe, et ce principalement en Europe de l’Ouest. En Belgique aussi le chiffre d’affaires comparable est en recul.

Delhaize lance un potager urbain

18/10/2017

Désormais les clients du Delhaize Boondael à Ixelles pourront acheter des légumes fraîchement récoltés sur le toit du supermarché. Ce potager urbain n’est pas un coup publicitaire, mais s’inscrit dans la stratégie de durabilité de l’enseigne au lion.

Sainsbury’s va supprimer 2.000 emplois

18/10/2017

La chaîne de supermarchés britannique Sainsbury’s va supprimer environ 2.000 emplois au Royaume-Uni. Ainsi le groupe espère économiser jusqu’à 500 millions de livres sterling (560 millions d’euros), afin de concurrencer les discounters.

Back to top