Tourpagel renoue avec la croissance en 2014

Tourpagel renoue avec la croissance en 2014

Tourpagel, le leader de la vente de surgelés à domicile en France, renoue avec la croissance en 2014, après des années de crise. Le groupe a terminé l’année 2014 avec une croissance du chiffre d’affaires de 6,4%, à 313,4 millions d’euros.

Mise en place d’une nouvelle stratégie depuis 2013

Depuis 2013, le groupe qui enregistrait des résultats continus à la baisse, s’est lancé dans une nouvelle stratégie avec un changement de direction. « Nous avons mis en place un plan pour réduire les coûts et fidéliser les clients et le développement de l’outil internet. Ce programme visait à remettre la stratégie du groupe en place en lançant un nouveau 'Engagés Client', qui court jusqu’en 2016 », indique le COO Jacques Edouard Charret.

 

« Nous n’avons pas vocation à être Picard mais on veut être le référent pour les consommateurs qui aiment bien manger et cuisiner », ajoute-t-il. Tourpagel a effectivement lancé plus de 250 nouveaux produits en 2014 sur ses 1.100 références.

 

Les commandes internet et la mise en concurrence

Etant confronté à la montée du drive, Tourpagel souhaite miser de plus en plus sur les commandes internet et accompagner la clientèle dans cette direction. « Avec le vieillissement de la population, le maintien de notre clientèle à domicile, la multiplication de nos points de contact avec cette dernière et notre présence sur l’ensemble du territoire, nous pensons éviter la fuite vers le drive », indique directeur général Jacques-Edouard Charret.

 

En outre, le groupe subit la concurrence de Picard. Les produits du groupe sont encore 20% plus chers que le leader des surgelés - un écart de tarif qui se justifie par le coût de la livraison. Picard s’intéresse actuellement aux petites villes de province, avec d’éventuelles ouvertures de points de vente en franchise. Tourpagel se dit néanmoins confiant pour le futur.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Forte croissance d’Amazon dans le secteur alimentaire

22/01/2018

Les ventes alimentaires ne représentent toujours qu’une petite part limitée du e-commerce, mais les chiffres de croissance d’Amazon aux Etats-Unis et en Europe pour l’année 2017 semblent être impressionnants.  Le point de basculement est-il en vue ?

Amazon ouvre le premier magasin sans caisses accessible au grand public

22/01/2018

Amazon ouvre le premier magasin sans caisses accessible au grand public.  Il est situé à Seattle, près du siège social de l’entreprise qui a testé ce type de magasin auprès de son propre personnel.  L’accès est ouvert à tous dès aujourd’hui.

Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Chiffre d’affaires record pour BelOrta

19/01/2018

En 2017, la coopérative de fruits et légumes BelOrta a réalisé un chiffre d’affaires record de 439 millions d’euros, une hausse de 7% par rapport à l’année précédente.  Le volume a augmenté de 2,5%, approchant les 500 millions de kilogrammes.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Back to top