Une guerre totale menace-t-elle le secteur FMCG?

Nils van Dam

Le secteur food n'échappera pas à la disruption, affirme Nils van Dam de Duval Union Consulting. L'intensification des conflits dans le secteur n'est pas un hasard : toute la chaîne est sous pression. Pour survivre les entreprises FMCG devront investir dans les données.

Il n'y a plus d'échappatoire

"On entend souvent dire que la digitalisation n'aura pas un si grand impact sur le secteur food. L'alimentation a un caractère local, arugmentent-ils : les gens voudront toujours voir, toucher et sentir les produits. Pourtant la disruption est inévitable, tout comme ce fut le cas pour la musique, les vidéos, la presse écrite, les banques et le retail ... Il n'y a plus d'échappatoire. Si vous ne changez pas votre modèle d'entreprise, ce sont vos clients qui vous forceront à évoluer. Songez à ce qui se passe actuellement avec les hypermarchés ou avec l'arrivée de webshops étrangers."

 

Tel est le plaidoyer de Nils van Dam, qui après une carrière dans le secteur food chez AB InBev et Unilever, travaille depuis peu chez Duval Union Consulting en tant que 'global head food, beverage and food retail'. "L'entourage chez Duval Union Consulting me plaît beacoup. J'aime aider les entreprises à se préparer pour le futur, tant au niveau stratégique qu'opérationnel. Et ce futur est souvent déjà présent. Nous sommes actifs dans différents secteurs, et certains secteurs ont une longueur d'avance dans certains domaines. Tout cela est très inspirant. De plus, le mélange entre jeunes talents et expérience est passionnant."

 

Et si Amazon débarquait ?

Van Dam vient de publier un e-book dans lequel il ébauche neuf tendances qui détermineront l'avenir de l'alimentation et des boissons. Une guerre totale s'annonce, prédit-il : " Aujourd'hui l'on constate déjà que les grands retailers commencent à perdre des parts de marché au profit de nouveaux venus digitaux et d'initiatives à petite échelle comme 'Buren en Boeren' par exemple. Leurs marges diminuent, tandis que leurs coûts grimpent. Ils vont donc chercher l'argent auprès des paysans, des marques, des fabricants de MDD ... toute la chaîne est sous pression."

 

Il évoque les récents conflits dans le secteur, où certaines marques ont été boycottées pour obtenir de meilleures conditions, ainsi que le test de Carrefour, qui en France à ouvert quelques magasins avec une prédominance de produits sous marque propre. Les grandes marques elles aussi perdent du terrain en termes de parts de marché et de popularité. Elles doivent d'urgence se réinventer pour survivre, le 'business as usual', est révolu. Et ce n'est que le début : "Imaginez qu'Amazon débarque au Benelux? Ils atteindraient rapidement une part de marché de 5 à 10%, voyant ce qu'ils réalisent déjà à l'étranger. Quelles en seraient les conséquences pour les retailers traditionnels et leurs fournisseurs? Et ce sachant qu'Amazon n'a pas besoin de faire du bénéfice ..."

 

La puissance des données

Y a-t-il une solution ? "Peut-être bien. Dans les médias on constate que des géants comme Google, Facebook et Amazon s'accaparent tous les budgets. En guise de riposte, certains médias locaux tentent de former un bloc pour faire contrepoids. Une telle démarche ne serait-elle pas envisageable dans le secteur FMCG? Un partenariat entre les food retailers et les fabricants de marques afin de créer un win-win et contrecarrer les acteurs digitaux?

 

Dans ce contexte Van Dam souligne l'importance des données, un domaine dans lequel les acteurs digitaux ont pris de l'avance. Pour rester compétitifs, les retailers et les marques devront eux aussi devenir des entreprises axées sur les données : la connaissance est synonyme de puissance. "En principe la connaissance des marques et celle des retailers est complémentaire. Les marques ont une connaissance plus appronfondie de leur catégorie, grâce aux études de marché. Les retailers ont une vision plus large sur le shopper, sur base de données transactionnelles. Et si les deux camps unissaient vraiment leurs forces?"

 

Envie d'en savoir plus? Nils van Dam présentera sa vision des choses lors du RetailDetail Food Congress le 3 octobre à Bruxelles. Parmi les orateurs figurent également Ocado, Delhaize, Deliveroo, Smartmat, Deeleenkoe.be, eFarmz, eFoodbox/Etheclo, PostNL, Colruyt Group… Cliquez ici pour plus d'informations et pour réserver vos tickets.