Univeg veut prendre une participation de 50% dans Veiling Haspengouw

Univeg veut prendre une participation de 50% dans Veiling Haspengouw

Le groupe Univeg, propriété du magnat des fruits et légumes Hein Deprez, envisage de prendre une participation de 50% dans H-Fruit et H-Ppack, les divisions vente et emballage de Veiling Haspengouw.

« Gagnant-gagnant pour les cultivateurs, la criée et les partenaires commerciaux »

Veiling Haspengouw va collaborer intensivement avec Univeg, l’entreprise de Hein Deprez.  Concrètement Univeg souhaite prendre une participation de 51% dans H-Fruit, l’organisation de vente de Veiling Haspengouw, ainsi qu’une participation de 50% dans H-Ppack, la division de transformation et d’emballage de la criée de Hesbaye. Toutefois cette collaboration doit encore obtenir le feu vert de l’autorité de la concurrence.


L’objectif est de continuer à vendre les fruits de Hesbaye au niveau local, mais surtout au niveau international, via les canaux d’Univeg. « Nous soulignons qu’il s’agit d’une situation gagnant-gagnant pour les cultivateurs, la criée et les partenaires commerciaux », explique le président de la criée Luc Bels. « Pour le personnel et les clients rien ne change. La coopérative continuera d’exister, mais désormais ses membres seront renforcés par l’élargissement des canaux de vente, et ce dans une structure garantissant un prix correct. » Le fonds d’investissement du Boerenbond (Ligue des paysans), AIF, soutiendra le projet par un emprunt subordonné.


Après le boycott de la Russie et les tentatives acharnées (mais en grande partie vaines) en vue de trouver d’autres marchés pour écouler leurs produits, les trois grandes criées de Hesbaye – Veiling Haspengouw, Belgische Fruitveiling et Veiling Borgloon – avaient envisagé de créer une nouvelle plate-forme commune. Toutefois ce projet n’a pas abouti, après que Veiling Borgloon ait décidé de s’associer à Belorta.


Univeg vend ses produits dans le monde entier et compte quelque 5.550 collaborateurs.

 

Tags: