Veviba a vendu de la viande classique comme de la viande bio durant un an

Veviba a vendu de la viande classique comme de la viande bio durant un an

Veviba a vendu de la viande classique comme de la viande bio durant un an
Shutterstock

Veviba, l’abattoir de Bastogne déjà visé pour d’autres fraudes ces dernières semaines, semble avoir fait passer de la viande normale pour de la viande bio. C’est ce que révèle un rapport du parquet du Luxembourg transmis au ministre de la justice Geens.

Troisième dossier de fraude en une semaine

Jusqu’à présent Veviba était accusé de deux autres fraudes :  des étiquettes falsifiées et l’utilisation de viande avariée pour la fabrication de son haché. A présent l’abattoir semble avoir vendu de la viande normale comme de la viande bio : « La viande bio, dont le prix est nettement plus élevé, a permis à Veviba d’augmenter ses marges », expliquait ce mercredi le ministre sur base du rapport.  Une explication d’autant plus plausible sachant que, d’après les rapports annuels de Veviba, l’entreprise a enregistré une perte de près de 60.000 euros en 2016.


Dans ce troisième dossier se pose à nouveau la question de l’intervention (laxiste) des services de contrôle concernés. L’Agence alimentaire avait déjà dressé en procès-verbal en décembre 2016, mais ne l’a transmis au parquet qu’en mars 2017. Ensuite il aura fallu près d’un an avant que la justice procède à une perquisition. Trente agents de l’AFSCA et vingt enquêteurs de la Police judiciaire fédérale étaient impliqués dans cette opération.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

The Belgian Chocolate House ouvre son premier magasin urbain belge

19/07/2018

The Belgian Chocolate House (le plus grand retailer chocolatier au monde avec pas moins de 1.000 de tonnes de chocolat par an) ouvre sa première boutique située dans une rue commerçante belge. Les clients peuvent également y consommer sur place.

Carrefour lance le personal shopper et la livraison en 90 minutes

19/07/2018

La chaîne de supermarchés Carrefour innove. Un personal shopper choisit vos produits, un triporteur les livre à domicile dans les 90 minutes. « Les retailers doivent se différencier au niveau du service, ce n’est que le début », explique Jorg Snoek, fondateur de RetailDetail.

Le ministre Peeters approuve finalement le plan de prépension chez Carrefour

18/07/2018

Comme prévu, le ministre de l’économie Kris Peeters a approuvé le plan de restructuration de Carrefour, y compris le plan de prépension. Le ministre a déclaré qu’il préférait la sécurité des travailleurs à la lutte contre « un mauvais signal ».

Illy est courtisé par Douwe Egberts et Nestlé

18/07/2018

Pour l’instant, la fin des mouvements de consolidation dans le secteur du café n’est pas en vue. Tant JAB que Nestlé s’intéressent à l’entreprise italienne Illycaffè, mais il n’est pas certain que la famille veuille vendre la société.

La viande in vitro dans les magasins dès 2021 ?

18/07/2018

La commercialisation de la viande in vitro accomplit de grandes avancées. Le pionnier Mosa Meat a levé 7,5 millions d’euros pour construire une usine qui mettra sur le marché un produit abordable d’ici trois ans.

Aldi mise sur l’énergie renouvelable

17/07/2018

Aldi Nord vient de publier une ambitieuse politique climatique internationale. Le retailer veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2021 et révèle quelques chiffres révélateurs dans son second rapport de développement durable.