Walmart teste l’IA dans l’un de ses magasins

Walmart opent AI-gestuurde winkel

Le géant américain du retail Walmart vient de dévoiler un ‘nouveau magasin du futur’, équipé de caméras dotées d’intelligence artificielle (IA) et de displays interactifs. Le concept, baptisé Intelligent Retail Lab (IRL), est testé dans un supermarché de proximité de Walmart à Levittown, dans l’Etat de New York.


Caméras

Le magasin laboratoire de Levittown est l’un des supermarchés de proximité les plus fréquentés de Walmart. Le magasin s’étend sur une surface de 4600 m², compte 100 employés et propose un assortiment de plus de 30.000 références. L’endroit idéal pour tester la nouvelle technologie dans un ‘environnement réel’.


Tout comme les magasins de proximité Amazon Go, le magasin est muni de caméras dans le plafond, mais la comparaison s’arrête là : contrairement à Amazon Go l’IA n’est pas utilisée ici pour déterminer ce qu’achète le client ou pour automatiser le processus de paiement. Les caméras servent à contrôler les stocks et les dates de péremption de la viande par exemple pour déterminer si le produit doit être réapprovisionné (ou retirer des rayons). L’IA doit donc aider le personnel à savoir plus précisément où et quand les produits doivent être réapprovisionnés. Plus besoin de sillonner le magasin pour vérifier les stocks, le système de caméras intelligentes le fait à leur place.


Les caméras et autres capteurs dans le magasin génèrent une masse de données, d’où la présence sur place d’un grand datacenter dans une cabine en verre, visible pour le public. Les données y sont conservées maximum une semaine.


Rassurer les clients

Le magasin dispose également de kiosques d’information, où les clients peuvent se renseigner concernant les technologies utilisées. Un mur interactif leur permet de se familiariser de manière ludique avec l’IA : le mur intelligent est capable par exemple d’imiter la posture du client qui passe devant l’écran. L’objectif du retailer est clair : rendre la technologie moins intimidante.


« La technologie nous permet de mieux comprendre notre entreprise (en temps réel) », explique Mike Hanrahan, CEO de IRL. « Si nous joignons toutes les informations recueillies dans l’IRL aux 50 ans d’expertise de Walmart dans la gestion de magasins, nous serons en mesure de créer des expériences fortes qui amélioreront la vie tant de nos clients que de nos collaborateurs. »


Une fois l’actuel système d’inventorisation automatique de la viande totalement au point, Walmart envisage d’autres projets sur base d’IA, notamment pour veiller à ce qu’il y ait toujours des chariots à disposition ou qu’il y ait toujours suffisamment de renfort aux caisses.


L’entreprise souligne que la technologie ne remplacera pas les employés, mais les rendra plus disponibles pour se consacrer aux clients. Un argument que Walmart avait déjà évoqué lorsqu’il annonçait son intention d’utiliser des robots pour les tâches répétitives. Néanmoins la question subsiste : les magasins gérés plus efficacement grâce à la technologie, n’auront-ils pas à terme besoin de moins de personnel ?