Wink, filiale de Louis-Delhaize, ouvre un 1er point de retrait dans une gare

Wink, filiale de Louis-Delhaize, ouvre un 1er point de retrait dans une gare

Le supermarché en ligne Wink a installé un point de retrait dans la gare d’Ottignies. Si ce test en collaboration avec la SNCB est concluant, Wink envisage de proposer ce service dans d’autres gares.

« Prenez le train, nous faisons vos courses »

Les gares comme point de retrait : Wink, société sœur de Louis Delhaize, y voit du potentiel. En guise de test, le supermarché en ligne a installé un premier point d’enlèvement à l’avenue des Villas, près de la gare d’Ottignies (l’une des gares les plus fréquentées en Wallonie avec 19.000 navetteurs par jour). Avec réfrigération bien entendu, car Wink mise avant tout sur le frais.


Les commandes passées avant 10 h pourront être retirées l’après-midi de 15h30 à 20h. Un employé de Wink apporte les courses directement dans le coffre de la voiture du voyageur. Il est possible de commander jusqu’à cinq jours à l’avance.


Outre ses points de retrait à Wavre et Zaventem, Wink.be collabore également avec les stations-service Total (Ruisbroek, Rhode-Saint-Genèse, Louvain-la-Neuve et Ohain), avec le distributeur de journaux AMP (Anderlecht et Wilrijk) et avec le service de conciergerie EasyDay pour l’enlèvement en entreprise. Autre option : la livraison à domicile par Combo by Bpost. Si le test d’Ottignies s’avère un succès, le projet pourrait être déployé dans d’autres gares de la SNCB.