Ikea souhaite devenir le Zalando du meuble ?

Ikea envisage le lancement d'une plateforme de vente en ligne qui proposera non seulement les meubles de la chaîne suédoise d'ameublement, mais également ceux de ses concurrents. Un tel marché suivrait ainsi l’exemple d’Alibaba et de Zalando.

 
De grandes chances

Torbjörn Löööf, PDG de la société mère Inter Ikea, a déclaré au Financial Times que la société testera bientôt sa capacité à vendre ses produits dans de grands webshops. Les pourparlers avec les partenaires ont pris plus de temps que prévu, mais le lancement serait imminent. Le dirigeant ne souhaite pas révéler de nom, mais il ne s’agira probablement pas d’Amazon. Peut-être Tmall d'Alibaba : « C'est un modèle shop-in-shop qui ressemble plus à un centre commercial. »

 

Par la même occasion, l’entreprise réfléchit aussi à mettre en place sa propre plateforme mondiale. Le PDG pense à un modèle entre le site internet existant d'Ikea et les grands webshops qui vendent presque tout : « Où se situent les opportunités entre les grandes plateformes mondiales dominantes et le site internet de l’entreprise ? Je pense qu'il existe de nombreuses possibilités. Comme Zalando qui est une sorte de plateforme de la mode et de l’habillement. Je pense que c'est un domaine très intéressant à explorer. »


Ikea n'est pas encore en pourparlers avec ses concurrents pour l’instant, mais le dirigeant Löööf souhaiterait être impliqué dans la possibilité d'une plateforme de vente mondiale. « Vous souhaitez avoir votre propre destin en main. Nous estimons qu’une telle plateforme se développera au cours des cinq à dix prochaines années », pense-t-il. Cette ligne de pensée s'inscrit dans le changement radical d'orientation stratégique que la chaîne d’ameublement est en train de mettre en œuvre. L'entreprise teste de nouveaux concepts tels que l’e-commerce, la location de meubles et l'ouverture de magasins urbains de plus petite taille.