Burberry profite du Brexit

Burberry profite du Brexit
Shutterstock

Ces derniers mois la marque de luxe britannique Burberry a su tirer profit des répercussions du Brexit. Vu la baisse de valeur de la livre britannique, les touristes ont dépensé plus d’argent au Royaume-Uni.

Forte hausse au Royaume-Uni

Ce chiffre d’affaires supplémentaire au Royaume-Uni au premier semestre est le bienvenu pour Burberry, car en Asie on observe une tendance inverse : le chiffre d’affaires y a baissé par rapport à l’année auparavant. Durant les six premiers mois de 2016 le groupe britannique a réalisé un chiffre d’affaires de 1,16 milliard de livres sterling (1,3 milliard d’euros), soit une hausse de 5% par rapport l’année précédente. Ainsi le groupe répond aux attentes des analystes. Sur base comparable le chiffre d’affaires au deuxième trimestre a progressé de 2%.


Burberry attribue ces bonnes performances aux ventes accrues au Royaume-Uni. Vu la faiblesse de la livre sterling, dont la valeur a fortement baissé suite au Brexit, les produits sont nettement moins chers pour les touristes venant de l’étranger. Dès lors le chiffre d’affaires comparable au Royaume-Uni a bondi de 30%.