Zalando tire profit des nouvelles conditions de retour

Zalando tire profit des nouvelles conditions de retour
Shutterstock.com

Zalando a enregistré un bénéfice au cours des trois premiers mois de 2019. Le géant de la vente de vêtements en ligne affiche donc de bien meilleures performances que prévu.

 

Bénéfice d’exploitation

Dans une brève note commerciale sur son site Web, Zalando indique qu’elle prévoit un léger bénéfice d’exploitation pour le premier trimestre de 2019. Jusqu’à présent, les analystes tablaient sur une perte d’environ 10 millions d’euros. Zalando ne mentionne pas de montant précis dans sa note et les chiffres définitifs ne seront publiés qu’au mois prochain.

 

Dans une remarque, David Schröder, directeur financier de la compagnie, s’est dit satisfait des performances du premier trimestre. Pour cette année, l’entreprise prévoit un bénéfice d’exploitation oscillant entre 175 et 225 millions d’euros.

 

En 2018, le chiffre d’affaires total de Zalando s’élevait à 5,4 milliards d’euros, mais, au bout du compte, il n’en est resté qu’une fraction : le site de vêtements et cosmétiques sur le Web a réalisé un bénéfice net modeste de 51 millions d’euros. Cela fait des années que l’entreprise croît à un rythme effréné, mais elle a du mal à faire des bénéfices.

 

Politique de retour

Si Zalando dépasse désormais les attentes, c’est peut-être en raison de quelques-unes des mesures annoncées par l’entreprise au début de cette année. Jusqu’alors, Zalando ne facturait pas de frais de port ou de retour. Par conséquent, de nombreux clients ont « abusé » de ce service. Les robes pour occasions spéciales, telles que les robes de soirée et les robes de gala, sont désormais accompagnées d’une grande étiquette avec la mention « Ne pas retirer cette étiquette ». Ce faisant, Zalando souhaite éviter le retour des vêtements portés.

 

Depuis peu, le magasin de vêtements en ligne facture également des frais d’expédition pour les petites commandes en Italie. Si le montant de la commande est inférieur à 24,90 euros, un supplément de 3,50 euros est alors facturé.