Ahold Delhaize retire des produits de Kraft Heinz des rayons

Ahold Delhaize retire des produits de Kraft Heinz des rayons
GlennV / Shutterstock.com

Dans ses négociations impitoyables avec ses fournisseurs Ahold Delhaize risque d’être évincé par ses propres franchisés. Ces derniers ont révélé que le distributeur avait retiré des produits de Kraft Heinz des rayons récemment.

Une guerre de pouvoir

Au mois d’août, suite au refus de Kraft Heinz de négocier avec Ahold Delhaize, ce dernier aurait supprimé 28 produits différents du fabricant, écrit Distrifood. Il s’agissait de produits des marques Heinz, Karvan, Cévitam et Venz.


Ce boycott témoigne de l’acharnement avec lequel Ahold Delhaize entend mener le jeu. Mais la manière dont le déréférencement a été dévoilé, n’augure rien de bon pour le groupe fusionné. Les franchisés et les fabricants de marques semblent faire front ensemble dans une guerre de pouvoir contre Ahold Delhaize.


Car que s'est-il passé exactement ? Lors d’un procès entre Albert Heijn et l’association de ses franchisés néerlandais (VAHFR), ces derniers ont dévoilé un e-mail qu’ils avaient reçu de la direction d’Albert Heijn le 19 août, avec le message suivant : « Malheureusement Kraft Heinz ne semble pas pour l’instant disposé à envisager l’avenir de manière constructive avec nous. C’est pourquoi différents produits de Kraft Heinz ne sont plus disponibles. »


E-mails anonymes

Bien évidemment cet e-mail fait référence aux discussions du groupe fusionné Ahold Delhaize avec ses principaux fournisseurs. Comme nous l’apprenions récemment, Ahold Deldhaize exige un bonus d’intégration et de meilleures conditions de la part de ses fabricants de marques, mais ces derniers s’y opposent fermement.


Les franchisés néerlandais d’Albert Heijn cite ce déréférencement comme argument pour dénoncer la toute-puissance du retailer. Ils ont intenté un procès contre Albert Heijn concernant les contributions qu’ils ont dû payer à AH durant des années. L’indemnisation exigée s’élèverait à quelque 400 millions d’euros.


L’association des franchisés VAHFR disposerait également d’e-mails anonymes où des fabricants témoignent des négociations avec Ahold Delhaize. Toutefois aucun fabricant n’ose s’exprimer ouvertement. Mais le fait que des franchisés diffusent des informations confidentielles allant à l’encontre des intérêts de leur propre organisation, est particulièrement néfaste pour Ahold Delhaize.