Auchan supprime 677 emplois en France

Gevel van hypermarkt Auchan
Massimo Todaro / Shutterstock.com

La chaîne d’hypermarchés française Auchan procède à une réorganisation impliquant la suppression de 677 emplois aux sièges principaux. Ce nombre est toutefois inférieur à ce que l’on craignait initialement.


517 emplois nets menacés

Depuis le début de l’année l’inquiétude règne au sein du groupe d’hypermarchés français Auchan. Selon de précédentes informations, plus de 1000 emplois seraient menacés dans le cadre d’une vaste restructuration. La direction vient maintenant de préciser que 677 emplois seraient supprimés.


Au final le plan de réorganisation entraînera la suppression nette de 517 emplois, étant donné que le distributeur nordiste supprime 677 jobs, mais crée également 135 nouvelles fonctions, tandis que 25 jobs étaient inoccupés. Selon le plan présenté aux syndicats par la direction, les départs se feraient sur base volontaire.


Ce plan de départs volontaires concerne avant tout les bureaux d’Auchan Retail en France, où l’entreprise souhaite réorganiser les fonctions supports, telles que le marketing et l’achat. Une nécessité pour être plus à l’écoute des nouveaux besoins et attentes du marché, explique le groupe dans un communiqué de presse.


« La grande distribution est chamboulée »

Selon la direction, les nouvelles attentes des consommateurs nécessitent de faire évoluer l’entreprise vers plus d’efficacité opérationnelle et de flexibilité. Cela passe entre autres par le redimensionnement des équipes. Auchan espère ainsi réduire ses coûts de fonctionnement, avec pour objectif « à terme » de générer 1,1 milliard d’euros d’économies de coûts. D’ici 2022 le distributeur espère « un retour à l’équilibre financier et un changement profond ».


« La grande distribution des années ’60 et ’70 visant à rendre accessible une offre aussi vaste que possible au plus grand nombre, est totalement chamboulée par les nouveaux venus », souligne Auchan, faisant quasi littéralement référence à Amazon.


Pourtant le retail alimentaire a également changé de manière générale suite à l’émergence du e-commerce et l’attention portée à l’alimentation saine et durable, admet le distributeur. Dans le domaine de la durabilité Auchan doit faire face à  la concurrence de Carrefour, entre autres, qui mise pleinement sur les aliments bios et une image saine.