Beisheim et Meridian augmentent leur participation dans Metro

Beisheim en Meridian verhogen belang in Metro

Beisheim et Meridian, deux grands actionnaires de Metro, ont augmenté leur participation dans le groupe allemand à un peu plus de 23%. De plus, ils souhaitent racheter davantage d’actions à l’avenir, peut-être dans l’espoir de mettre des bâtons dans les roues de Daniel Kretinsky.


Soutien du management

Dans un communiqué commun Beisheim et Meridian affirment que le cours actuel de l’action de Metro ne reflète pas la valeur intrinsèque de l’entreprise. Ils soutiennent en outre la stratégie du management visant à se concentrer pleinement sur le commerce de gros. C’est pourquoi Beisheim et Meridian ont augmenté leur participation dans l’entreprise à respectivement 7,19% et 15,87%.


Ces dernières années Metro a systématiquement vendu des actifs afin de se focaliser sur ses activités ‘cash & carry’ européennes et sur la livraison aux hôtels, aux restaurants et aux commerçants indépendants. Néanmoins le groupe est toujours en difficulté en Allemagne et surtout en Russie.


Au mois d’août 2019 Beisheim et Meridian ont empêché Daniel Kretinsky d’acquérir Metro via sa société d’investissement EP Global Commerce. Actuellement Kretinsky et son partenaire Patrik Tkac détiennent 29,99% des actions.