Carrefour ouvre un magasin avec reconnaissance faciale et capteurs

Carrefour a ouvert son propre ‘mini-Amazon Go’ au siège social du groupe de supermarchés situé à Massy, près de Paris. La chaîne y teste des techniques telles que la reconnaissance faciale et le shopping sans caisse.

 
Un magasin laboratoire façon Amazon Go

Carrefour a ouvert un petit magasin automatisé au siège social de l’entreprise. Les clients n'ont plus à passer par la caisse et ont la possibilité de payer en scannant leur visage. L'ouverture avait été annoncée au mois de décembre, mais c’est aujourd’hui que le projet voit le jour, mais uniquement pour le personnel du groupe retail français.

 

On retrouve 1.300 références dans le magasin baptisé Flash, qui ne fait que 48 m². Il s'agit donc ‘uniquement’ d'un magasin laboratoire qui permet à Carrefour d’expérimenter sa propre réponse à Amazon Go, peut-on lire dans le magazine professionnel français Linéaires.

 
Déjà utilisée en Chine

Comme chez Amazon Go, la gamme est principalement axée sur les snacks et les repas rapides. Plus important encore, tous les mouvements des clients sont surveillés par des caméras et des capteurs. Carrefour souhaite également réussir à faire en sorte que les achats soient automatiquement retirés du compte du client, sans passage en caisse. Même la lecture des codes-barres deviendrait superflue.

 

Un terminal de paiement est toutefois présent sur place. À la fin de la visite en magasin, les clients paient en scannant leur visage et peuvent ensuite quitter le magasin. Grâce à une collaboration entre Carrefour et Tencent (la société à l'origine de l'application WeChat d'un milliard de dollars) en Chine, le retailer dispose déjà d’une véritable expérience pratique dans ce domaine : la reconnaissance faciale y est utilisée avec succès, tant dans les magasins que dans le domaine public.