Carrefour plonge dans le rouge

Carrefour plonge dans le rouge

Sans véritable surprise, Carrefour a annoncé une perte d’environ 1,3 milliard d’euros pour 2017. Ces faibles performances confirment la nécessité du plan de transformation, estime le CEO Alexandre Bompard.

Année cruciale

Lors de la présentation des chiffres annuels du groupe français, les attentes n’étaient pas vraiment élevées. Le chiffre d’affaires comparable n’a progressé que de 1,6%, contre 3% en 2016. Le bénéfice opérationnel s’est établi à 2 milliards d’euros, soit une baisse de 14,7%. La marge opérationnelle a chuté à 2,5%. La cause de ces faibles performances ? La rude concurrence, particulièrement en France ; une hausse des coûts de distribution sur les principaux marchés ; un accroissement des dépréciations après une période d’investissements considérables ; et une situation extrêmement difficile en Argentine.


« Ces résultats illustrent la nécessité de mettre en œuvre sans délai le plan de transformation de Carrefour », commente le CEO Alexandre Bompard. « A présent le groupe se focalise sur Carrefour 2022, avec des plans d’action ambitieux qui actuellement sont implémentés dans tous les marchés géographiques du groupe. Avec ce plan, dont l’ambition est de faire du groupe le leader de la transition alimentaire et de construire un modèle ’omnicanal’ de référence, Carrefour repart à l’offensive et investit pour renouer avec la croissance. » 2018 sera une année cruciale pour la transformation du groupe. Le retailer propose de diminuer le dividende de 34%.