Casino: ralentissement de la croissance au 1er trimestre

Groeivertraging voor Casino in eerste kwartaal

Durant le premier trimestre le groupe français Casino a vu sa croissance organique reculer dans quasi tous ses formats en France. Par contre au Brésil le groupe a enregistré une forte hausse de son chiffre d’affaires.


Inférieur aux attentes

Durant les trois premiers mois de l’année la croissance organique du distributeur français a augmenté de 4,3%, après une croissance de 5,1% au trimestre précédent. Ce ralentissement de la croissance est perceptible dans tous les formats du groupe. Seuls les hypermarchés Géant affichent de meilleures performances qu’au quatrième trimestre de l’an dernier, qui avait été impacté par les blocages des gilets jaunes. CDiscount, le site d’e-commerce de Casino, a enregistré une hausse de 9,2%, grâce à l’extension des activités de place de marché, alors que les ventes en propre ont reculé de 3,0%.


Au Brésil le groupe a fait un bond en avant avec une croissance de 7,1%, contre 6,9% le trimestre auparavant. Le groupe a confirmé les objectifs annoncés au mois de mars, à savoir une croissance annuelle de 10% du résultat opérationnel courant en France entre 2019 et 2021.


Par ailleurs Casino reste lourdement endetté : le groupe a déjà cédé pour 1,5 milliard d’actifs et a relevé son programme de désinvestissement à 2,5 milliards d’euros. Néanmoins les analystes et investisseurs se montrent peu enthousiastes, jugeant que Casino ne génère pas suffisamment de cash en France (hors cession d’actifs).