Rewe obtient le feu vert pour la reprise de Lekkerland, sauf en Autriche

Vestiging van gemakswinkel Rewe To Go in Keulen

La chaîne allemande Rewe est autorisée à reprendre Lekkerland, sauf en Autriche, où l’Autorité de la concurrence craint que le groupe de supermarchés ne soit trop dominant dans le segment ‘on-the-go’, notamment dans les stations-service.


Les stations-service posent problème

Deux semaines après l’approbation du Bundeskartellamt allemand, il semble que la fusion avec le distributeur allemand puisse être finalisée avant la fin de l’année. Il aura fallu cinq semaines de concertations et d’études avant qu’une décision définitive ne soit prise.


Rewe a obtenu le feu vert pour la reprise de Lekkerland, sauf en Autriche : l’entité fusionnée y occuperait une position trop dominante sur le marché ‘on-the-go’, en particulier dans les stations-service. Lekkerland est spécialisé dans la distribution de produits du tabac et de denrées alimentaires destinés aux stations-service et aux kiosques, alors que Rewe est présent dans 500 stations-service Aral avec son concept To Go.


L’on-the-go gagne en importance

Par contre il n’y a eu aucune objection concernant la reprise de Convivo, marque maison autrichienne de Lekkerland, qui passe donc sous la houlette de Rewe. Les autres activités autrichiennes restent aux mains des propriétaires actuels.


Avec cette acquisition Rewe entend miser davantage sur le ‘convenience’ : « La consommation on-the-go et la consommation hors domicile font partie des grandes tendances de notre secteur et leur importance est encore amenée à croître à l’avenir », expliquait Lionel Souque, CEO de Rewe, au journal allemand Handelsblatt.