Takeaway acquiert Delivery Hero

Takeaway.com reprend les activités allemandes de son rival Delivery Hero. A l’issue d’une guerre féroce entre les deux livreurs de repas depuis de longues années, c’est finalement Delivery Hero qui  doit s’avouer vaincu.


Les Allemands commandent leur fast-food par téléphone

Takeaway, également connu sous le nom Thuisbezorgd.nl aux Pays-Bas et Lieferando en Allemagne, rachète les activités allemandes de Delivery Hero pour un montant de près d’un milliard d’euros, dont  508 millions d’euros en cash et une participation de 18% – d’une valeur de 422 millions d’euros – dans Takeaway.com. Delivery Hero pourra également désigner un administrateur indépendant au conseil d’administration.


Grâce à cette acquisition, Takeaway détiendra les plateformes de repas Lieferheld, Pizza.de et Foodora en Allemagne. Le management de Takeaway.com espère avant tout générer des synergies matérielles en intégrant ces entreprises. Selon Jitse Groen, CEO et fondateur de Takeaway.com, ce deal est essentiel pour aller vers la rentabilité par le biais de l’expansion.


Bien que cette transaction permette à Takeaway.com de doubler ses commandes en Allemagne, le CEO estime qu’il reste un potentiel de croissance suffisant : la pénétration des livraisons de repas online y est parmi les plus faibles en Europe. Comme il l’a dit récemment dans le journal De Telegraaf, seuls 8% des Allemands commandent chez Takeaway, bien que l’entreprise soit leader du marché. Généralement les Allemands commandent encore leur fast-food par téléphone.


Dans plus de 40 pays, mais plus sur le marché domestique

Delivery Hero, issu de l’écurie de l’incubateur Rocket Internet, avait déjà dû s’incliner sur le marché néerlandais.  Au mois d’août dernier l’entreprise a abandonné la plateforme Foodora aux Pays-Bas, à peine deux semaines après avoir mis en vente ses activités en Australie, en France, en Italie et aux Pays-Bas.


Le livreur de repas souhaitait se concentrer sur les marchés, où il pouvait ambitionner une position de leader, notamment sur le marché domestique allemand. Désormais l’entreprise est encore active dans une quarantaine de pays, dont la Chine, la Finlande, l’Inde, le Mexique, le Royaume-Uni et la Chorée du Sud, mais plus son marché domestique.


Avec le produit de la vente Delivery Hero entend accélérer ses investissements et sa croissance : l’entreprise table sur un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros en 2019, tout en prévoyant une augmentation de la perte de 250 millions d’euros. En Europe le groupe espère réaliser un break-even durant la deuxième moitié de 2019.