Takeaway.com remporte la bataille pour Just Eat

Takeaway.com remporte la bataille pour Just Eat

Après des mois de combat contre Prosus pour acquérir Just EatTakeaway.com est finalement parvenu à ses fins. La société néerlandaise reprend la société britannique de livraison de repas pour près de sept milliards d’euros.

 

Conflit de plusieurs mois

Comme attendu, la bataille s’est terminée en faveur de takeaway.com. Vendredi dernier, plus de 80 % des actionnaires de Just Eat avaient accepté l’offre finale de Takeaway.com, qui s’élève à 9,16 livres (10,76 euros) par action.

 

Le conflit pour la prise de contrôle dure depuis des mois. L’été dernier déjà, Takeaway.com et Just Eat avaient conclu un accord au niveau de la direction concernant une fusion. Plus tard, l’investisseur Prosus était également intervenu dans les débats avec une offre plus élevée, remettant ainsi en cause l’accord initial. La bataille a finalement atteint un point culminant le 19 décembre quand les deux adversaires ont chacun lancé une nouvelle et ultime enchère en l’espace d’une heure. L’offre de Takeaway.com s’est avérée être la plus élevée, mais était en actions, alors que Prosus offrait du liquide.

 

Complémentaire

La nouvelle société fusionnée s’appellera Just Eat Takeaway et sera dirigée par le fondateur et le dirigeant de Takeaway.com, Jitse Groen. Le siège social sera situé à Amsterdam, tandis que l’action sera cotée à la Bourse de Londres, rapporte le site d’informations néerlandais RTLZ.

 

Just Eat Takeaway devient le plus grand acteur sur le marché de la livraison de repas en dehors de la Chine, avec un chiffre d’affaires d’environ 1,2 milliard d’euros. Just Eat occupait déjà une place importante au Brésil, au Canada, en France, au Mexique et au Royaume-Uni. Takeaway.com bénéficie pour sa part d’une position dominante en Belgique, en Bulgarie, en Allemagne, en Israël, aux Pays-Bas, en Autriche et en Pologne.