Un magasin laboratoire de Carrefour combine le foodservice avec l’online

Carrefour teste un nouveau concept de magasin à Paris, qui combine les produits frais traditionnels avec des services digitaux et l’horeca. La majeure partie de l’offre food est proposée en ligne.


Une véritable halle de marché

Le nouveau magasin, baptisé ‘Halle de Clichy’, est une variante du format Carrefour City et occupe une surface de 371 m². Ce ‘magasin laboratoire’ se veut la vitrine de la transition alimentaire visée par Carrefour. Le retailer y a réduit de moitié l’offre courante de produits alimentaires pour faire place aux produits frais traditionnels.


Ce magasin urbain vend 1200 produits frais, dont un quart sont bios ou proviennent de la Filière Qualité Carrefour. On y trouve un îlot de fruits et légumes vendus sans emballage, ainsi qu’un distributeur de fruits secs en vrac. Le concept a des allures de halle de marché avec un poissonnier, une boucherie-charcuterie et un rayon fromage. Le personnel a été formé pour donner des conseils culinaires aux clients.


Pour compenser l’offre réduite d’alimentation sèche (4500 références au lieu des 8000 disponibles dans un Carrefour City standard), la Halle de Clichy dispose d’un point de retrait Drive piéton et propose plus de 15.000 produits en ligne au prix des hypermarchés, avec livraison gratuite. Des solutions digitales supplémentaires visent à faciliter la vie des habitants du quartier, notamment un point de retrait pour colis et la livraison à domicile. Outre les caisses traditionnelles le magasin est également équipé de caisses self-scanning pour gagner en confort et en temps.


Solutions repas

Le magasin comprend également une partie restaurant avec place pour 18 personnes, où les clients peuvent à tout moment consommer des sandwiches, salades, quiches, plats chauds et froids, tous préparés sur place avec des produits de la Filière Qualité Carrefour ou de Reflets de France. Et enfin le magasin comprend un rayon destiné aux solutions repas, notamment des repas prêts à consommer et des box repas de Quitoque.


Avec cette nouvelle formule Carrefour suit l’exemple d’autres retailers. Le concept rappelle en effet le format de proximité ‘Fresh Atelier’ présenté récemment par Delhaize à Bruxelles, où une offre on-the-go est combinée avec un point de retrait. L’idée rejoint également le discours tenu récemment par Wouter Kolk, dirigeant au sein d’Ahold Delhaize, qui prévoit qu’à l’avenir les supermarchés auront une autre fonction : il veut les transformer en centres de restauration et de livraison, avec leur propre cuisine pour la préparation de repas chauds. L’offre food traditionnelle y serait en grande partie proposée en ligne.