Le repreneur de Blokker Belgique exige six mois de loyer gratuit

Blokker Aalst
Shutterstock.com

Dirk Bron, l’homme qui a racheté les magasins belges de Blokker pour les transformer en outlet stores Mega World, met le couteau sous la gorge des propriétaires des cellules commerciales : il exige six mois de loyer gratuit, sans quoi il se retire. « Pourquoi devrais-je prendre tous les risques, alors qu’ils restent assis sur leur chaise à encaisser les loyers ? »


« Participer ou partir »

L’entrepreneur néerlandais ne mâche pas ses mots : « Parmi les 69 magasins fermés par Blokker en 2017, 67 sont encore inoccupés. Les propriétaires immobiliers ont maintenant la possibilité de collaborer ou de récupérer leur local vide d’ici un an. » Voilà ce que Bron a déclaré lors d’une interview avec le journal FD. Les bailleurs concernés ont reçu une lettre à ce sujet lundi dernier : « Soit vous collaborez, soit vous ne collaborez pas. Dans le dernier cas, vous verrez bien ce qu’il adviendra », souligne-t-il sans détour.


Et les propriétaires immobiliers ne seront pas les seuls à subir l’approche du nouveau propriétaire : c’est valable également pour le personnel. « Ces 30 ans de Blokker, j’arriverai bien à les extraire de leur ADN. En voyant tous les marketeurs, assistants et supply managers présents ici, je ne sais même pas à quoi ils servent. » Pour Bron il importe avant tout que tout devienne plus simple et meilleur marché : « C’est participer ou partir. »


Une dot

Il semble que l’entrepreneur ait reçu une dote lors de la reprise : un montant inconnu qui lui sera versé en tranches tant que l’entreprise ne fera pas faillite. En échange Bron a dû promettre de garder les magasins ouverts durant au moins un an et de maintenir le personnel. Michiel Witteveen, l’homme qui a repris le groupe Blokker, bénéficie lui aussi sous des conditions similaires d’un soutien financier de l’ancienne famille propriétaire. En cédant les magasins belges déficitaires, il réduit le risque que l’entreprise entière ne sombre.


Hier encore dans une interview accordée au journal NRC Dirk Bron disait avoir malgré tout d’ambitieux projets en Belgique avec sa formule outlet Mega World : les magasins afficheront un look américain et vendront des stocks excédentaires avec des réductions d’au moins 50%. A terme il estime qu’il y a place pour 250 points de vente.