Le discounter allemand Kaufland supprime des centaines de produits Unilever

Shutterstock.com

Près de 480 produits de marque de la multinationale Unilever disparaîtront des rayons de la chaîne de supermarchés Kaufland suite à un conflit sur les conditions d’achat. Il s’agit de références des marques Knorr, Magnum, Lipton et Dove, notamment.

 
« Pas de commentaires »

Kaufland prétend qu’Unilever a augmenté les prix unilatéralement et radicalement, un fait inacceptable pour le retailer. « Les nouvelles conditions ne nous permettent plus d’offrir à nos clients non seulement un vaste choix et une qualité élevée, mais également le meilleur prix. Ce sont pourtant les principales promesses que nous faisons à nos clients », explique Andreas Schopper, responsable des achats chez Kaufland Allemagne, dans une communication de l’entreprise. Unilever n’a pas souhaité faire de commentaires, malgré une demande du magazine professionnel allemand Lebensmittel Zeitung. « Nous discutons uniquement avec nos partenaires commerciaux », semble-t-il.

 

La liste des produits supprimés a été communiquée aux magasins Kaufland le week-end dernier, les emplacements libres dans les rayons seront remplis par des produits de marque propre du discounter. Le retailer prévoit également d’intégrer d’autres marques dans sa gamme de produits. L’entreprise cesse de passer commande également en Bulgarie, en Pologne, en Roumanie, en Slovaquie et en Tchéquie. Kaufland fait partie du groupe Schwarz, de même que Lidl. La chaîne compte plus de 1.200 points de vente en Allemagne et en Europe de l’Est et souhaite s’introduire sur le marché australien.


Le conflit illustre une fois de plus le niveau très tendu des relations commerciales entre retailers et fabricants, et ce dans l’Europe entière. Des groupements d’achat et des chaînes de magasins font pression sur leurs fournisseurs pour obtenir de meilleures conditions d’achat. Un important différend entre le groupement d’achat Agecore – auquel appartient Colruyt – et la marque Nestlé en début d’année avait entraîné un boycott de plus de 200 produits durant plusieurs mois. A l’été 2016, Ahold Delhaize avait déjà supprimé 28 produits de la marque Kraft Heinz suite à un conflit similaire.